top of page

Le saut dans l'inconnu



Finalement, une nouvelle année, pourrait bien aussi être vue ainsi.

Après ces années Covid et de #transformation radicale, enfin, le #possible, le différent apparaît. Certes, ChatGPT, MidJourney et autre IA offrent des possibles sans précédents et quelquefois polémiques.


Mais ce n’est pas de ce différent-là dont j’ai envie de vous parler, c’est de celui qui nous concerne directement, intimement :

- ce #dirigeant dans un groupe international qui ose envisager de rester lui-même et d’assumer ses valeurs de chaleur humaine, de proximité tout en restant professionnel et performant,

- qui veut rester simple et accessible alors que la #croissance tire fort le développement des activités et l’occupe beaucoup.

Mais aussi ce dirigeant-là qui mène une petite société d’édition qui a le « feu sacré » et qui continue coûte que coûte malgré les résultats financiers car il a foi dans le pourquoi il le fait (#purpose).


Ces deux expériences et d’autres observations, me montrent que nous sommes dans une époque où « sauter dans l’inconnu », c’est « sauter dans soi-même » si j’ose m’exprimer ainsi et :

- fureter et laisser apparaître ce qui est vraiment important

- sentir, laisser sa sensibilité agir et la traduire dans ses actes quotidiens

- créer, chaque jour, ce qui tient vraiment à coeur

Et ainsi, se #réaliser !

Non pas à coup de grandes leçons, de grand messe, mais humblement, à partir de qui on est vraiment traduit dans des actes concrets, quotidiens. Et laisser aller les schémas tout faits, les velléités de faire comme le voisin, celles de faire comme hier ou dans son prolongement, celle de paraître le « superman » ou « le super dirigeant » des images d’Épinal. Réjouissant !

Vivre ce qui nous anime, autorise l’autre à peut-être un jour, en faire de même ! Et vous, qu’en pensez-vous ?



Commentaires


bottom of page